ASH 17 - Adaptation et Scolarisation des élèves handicapés en Charente-Maritime

Comment comprendre le fonctionnement autistique ? Christine Philip

lundi 4 avril 2016 par ctice-ash17

Documents de présentation de la conférence en bas de page !

Journée organisée en partenariat avec l’association Autisme Charente Maritime

PARTIE 1 : PRESENTATION DES TROUBLES DU SPECTRE AUTISTIQUE (présentation n° 1)

  • Trouble neuro-développemental, cognitif (ce n’est ni un trouble mental, ni un trouble psychique, ni un trouble de la personnalité)
  • Pas de retard de développement mais un développement atypique dans certains domaines
  • Dyade autistique (cf. DSM V) :
    • Troubles de la communication non verbale et des interactions
    • Comportements, activités restreints et stéréotypés et particularités sensorielles et perceptives
  • Continuum autistique (de l’extrémité basse : autisme de Kanner à l’extrémité haute : Syndrome d’Asperger, nouvellement nommé autisme de haut niveau)
  • S’appuyer sur les parents pour apprendre à comprendre l’enfant
  • Lorna Wing distingue :
    • Les « repliés sur eux-mêmes » (retrait)
    • Les « passifs » (n’initie pas d’interaction sociale, mais supporte les relations)
    • Les « actifs mais bizarres » (va vers les autres mais sans prendre en compte les codes sociaux)

L’AUTISME COMME TROUBLE DE LA COMMUNICATION

  • Déficits de la communication non-verbale et des interactions sociales
    • Difficultés de contact oculaire (donc difficultés à lire les états mentaux)
    • Difficultés à interpréter les mimiques faciales, les postures et les gestes
    • Difficultés avec la théorie de l’esprit (difficultés à prêter à l’autre des états mentaux et à interpréter ses propres états mentaux)
    • Difficultés de l’attention conjointe (i.e. partager ses intérêts avec autrui)
    • Image Brendon Nacewicz (university of Wisconsin-Madison)
    • Vidéo Valentin Merou
    • Vidéo « tutorat organisé » avec élèves border line (DVD Enfants autistes en école primaire : savoir scolaires, savoir sociaux – Canopé)
    • A voir également : Film Ben X, de Nic Balthazar (2007)

LES ASPECTS SENSORIELS, PERCEPTIFS ET AUTRES CARACTÉRISTIQUES

      • C’est une autre façon de percevoir le monde : spécificités sensorielles et perceptives ; le traitement des informations est inhabituel : hyper ou hypo-sensibilité sensorielle
      • Cf. ouvrage de Temple Grandin, La pensée en images (sensation désagréable bruits vs. recherche de stimulation visuelle)
      • Difficulté d’attention sélective (ou traitement non privilégié de la voix humaine chez certains => difficulté d’installation du langage mais est-ce lié à l’autisme ? là est la question)
      • Des tests existent aujourd’hui pour construire le portrait sensoriel de chaque personne (comprendre ce qui la gêne ou la fait souffrir)
      • Video hypersensorialité Sensory Overload de Miguel Jiron https://www.youtube.com/watch?v=K2P4Ed6G3gw
      • Pensée fragmentée (chez la personne autiste, un seul sens est traité à la fois) : vidéo québécoise de Brigitte Harrisson
      • La personne avec autisme développe une pensée en détails, par opposition à la pensée globale, conceptuelle du neurotypique
      • Difficulté dans les fonctions exécutives (notamment de planification des tâches et d’organisation)
      • Question sur la motricité : hypotonicité – dysgraphie fréquente
      • Question sur les troubles associés prévalant : problèmes de langage (n’apparait plus dans la dyade) – retard mental (30%) – dysgraphie – troubles attentionnels
      • Vidéo Mon ami Tom https://www.youtube.com/watch?v=-eHtZHH1AYQ
      • Vidéo sur le parcours scolaire d’Antoine, élève avec autisme

LE SYNDROME NEUROTYPIQUE

  • Tel qu’exposé par les autistes

PARTIE 2 : OUTILS ET MÉTHODES

LA METHODE TEACCH - (présentation n° 2)

  • Méthode d’apprentissage pour favoriser l’autonomie (Eric Schopler)
  • Repose sur des aides visuelles
  • Outil d’évaluation : PEP (profil d’évaluation psychologique) et AAPEP (idem pour adolescents et adultes) pour la conception du projet, plutôt pour les enfants dans les bas du spectre : évalue les capacités d’imitation / perception (visuelle & auditive) / motricité fine / motricité globale / coordination oculo-manuelle / performance cognitive / cognition verbale
  • Education structurée : prévisibilité
    • Points de repère dans l’espace
      • Aire de travail autonome
      • Matériel préparé dans des paniers pour des activités maîtrisées à réaliser en autonomie
      • Espace de travail individuel pour travailler en interaction avec un adulte
    • Points de repère dans le temps
      • Planning d’activités
    • Consignes explicites
    • Communication : débit lent, phrases courtes
    • Structurer et organiser les tâches à effectuer : fragmenter le contenu pédagogique, identifier finement la ZPD
    • Feed-back immédiat
  • Vidéo Rayan en maternelle PS (accompagnement AVS) : guidance physique, guidance visuelle sur Learn Enjoy

LE PECS - système de communication par échange d’images - présentation n°3

  • Outil de communication installé par l’orthophoniste pour développer la fonction de communication
  • Etapes PECS

LA CLASSE SOLEIL (école St Dominique, Hauts-de-Seine)

Vidéo

[École inclusive => « injonction paradoxale » en direction des enseignants]

L’ABA - Analyse Appliquée du Comportement - (présentation n° 4)

  • Approche comportementale
  • Basée sur le « conditionnement opérant » de Skinner, (différent du « conditionnement répondant » de Pavlov)
  • Développé par Ivan Lovaas dans les 60’s en direction des personnes avec autisme
  • Un comportement s’apprend en situation, notamment s’il est suivi d’une conséquence positive : renforcement positif
  • Deux types d’enseignement : enseignement structuré (en duel par le professionnel, de manière intensif et répétitif) et enseignement incidental (tirer parti de toute situation pour pratiquer du renforcement positif)
  • Finalité : développer des compétences de base chez le jeune enfant
  • Système ABC
    • A : l’antécédent, la consigne
    • B : le comportement (B pour Behavior)
    • C : la conséquence du comportement qui va servir de renforcement au comportement
  • Pour développer un nouveau comportement, mise en place d’un enseignement structuré :
    • indication (consigne)
    • incitation (guidances)
    • estompage (retrait progressif des incitations, des guidances)
    • façonnement (renforcement)
  • Histoire d’un jeune avec autisme (déménagement et chien de la voisine qui aboie) : présentation de la grille d’analyse fonctionnelle : Antécédents : que se passe-t-il juste avant le comportement ? / Décrire précisément le comportement / Conséquences : Que se passe-t-il juste après le comportement ? / Date heure fréquence / Lieux / Personnes présentes
  • Il s’agit de comprendre la fonction du comportement
  • Extinction du comportement :
    • J’opère un retrait d’attention
    • Si le comportement s’apaise, je félicite, j’encourage
    • Sinon, « STOP »
    • Sinon contention
  • Vidéo ULIS école rue Titon, Paris 11ème (sur les comportements problèmes)
Voir en ligne : Christine Philip

titre documents joints

L’ABA - Analyse Appliquée du Comportement

4 avril 2016
info document : PDF
860.3 ko

Le PECS

4 avril 2016
info document : PDF
676.7 ko

La Méthode TEACCH

4 avril 2016
info document : PDF
795.5 ko

Partie 1 Conférence C. Philip

4 avril 2016
info document : PDF
6.9 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 765 / 233269

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Formation   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License