Vendredi 14 avril 2006 — Dernier ajout vendredi 5 mai 2006

Le kinball

Des propositions de séances autour du kinball

Chaque séance décrite dure ¾ d’H à 1H et a été expérimentée dans une classe de cycle 3 (CM2)

1re séance :

cycle 3

lieu : gymnase (on peut remplacer « gymnase » par « salle des fêtes »)

Présentation du matériel aux élèves et gonflage du ballon .

Historique de l’activité : sport canadien, …

Activité

Jeu de la balle nommée : les enfants font un cercle autour du ballon, se lâchent les mains et reculent d’un pas. Le maître est au centre, envoie le ballon en l’air en appelant un élève. Celui ci doit le rattraper et le stabiliser pour qu’il ne touche pas par terre.

Objectif du jeu : montrer aux enfants qu’il est très difficile de tenir ce ballon tout seul et qu’il va donc être nécessaire de coopérer avec les camarades pour jouer.

Remarques : au vu de la difficulté de lancer le ballon à la verticale, ce peut être l’enseignant qui reste au centre du cercle pour l’envoyer ou un élève qui se débrouille bien.

Marche à deux : les enfants se mettent par deux et doivent effectuer un aller retour du gymnase avec le ballon sans le faire tomber.

Remarque : avec deux ballons, on peut dédoubler cette activité, il y a moins d’attente pour les enfants.

Course à deux : les enfants se mettent par deux et forment une colonne de part et d’autre du gymnase. Les deux premiers en parcourent une longueur en courant avec le ballon et le donnent aux deux suivants. Le ballon ne doit pas tomber.

Objectif : régler sa course sur celle de son camarade pour être efficace et placer correctement ses mains sur le ballon.

Rangement du matériel : le ballon doit être dégonflé à chaque utilisation.

2e séance

Course à deux : voir 1re séance.

Balle nommée à deux : idem première séance mais l’animateur appelle deux enfants en même temps.

Objectif : obliger les enfants à coopérer pour maîtriser le ballon.

Course avec rebond au mur : par deux, les enfants courent avec le ballon sur une largeur du gymnase et envoient le ballon contre le mur, assez haut pour que les deux suivants puissent le rattraper et faire de même dans l’autre sens.

3e séance

Course avec rebond au mur : voir 2e séance.

Déplacement en carré : la classe est divisée en quatre groupes de 5 ou 6. Chacun de ces groupes se place de façon à former les angles d’un grand carré. Deux enfants au centre, tenant le ballon, vont se déplacer à l’intérieur de ce carré, d’abord doucement puis un peu plus vite. Les angles doivent suivre les mouvements du ballon sans se déformer. (Ils doivent toujours être à la même distance du ballon et des deux angles contigus).

Objectif : être toujours bien placé sur le terrain.

Envoi aux angles : 5 groupes de 4 ou 5 élèves. Quatre groupes forment un carré (même disposition que le jeu précédent). Le dernier groupe se place au centre du carré avec le ballon. Le maître explique que trois d’entre eux vont devoir tenir le ballon en mettant un genou au sol et qu’un quatrième joueur devra l’envoyer à une équipe de son choix.

Remarque : on envoie le ballon à deux mains. L’équipe qui est choisie doit maintenir le ballon en l’air, l’amener au centre et faire de même. Celle qui a envoyé le ballon prend sa place.

Remarque : on voit déjà l’enfant lanceur tourner autour du ballon pour surprendre l’équipe à laquelle il va l’envoyer.

4e séance

Course à deux : voir 1re séance.

Slalom : toujours par deux, les enfants doivent slalomer entre des plots. Remarque : ce jeu est plus intéressant avec deux ballons car il permet d’organiser une course entre deux équipes.

Objectifs : sentir le bon placement des mains sur le ballon pour être efficace dans le déplacement et comprendre la nécessité d’exercer ou de subir la poussée.

Variante du slalom : même activité que précédemment, mais cette fois il y a un joueur qui fait dos au parcours et qui doit être dirigé par son camarade uniquement à travers la poussée du ballon.

Objectifs : pour le joueur « aveugle », sentir les choix directionnels de son partenaire par la poussée qu’il exerce sur le ballon. Pour le joueur qui dirige, exercer une poussée sur le ballon pour donner des informations à son partenaire sur ses choix. Pour tous les deux, placer correctement les mains sur le ballon pour être efficace.

Variante : idem que précédemment mais on bande les yeux du joueur « aveugle ».

Envoi aux angles : voir 3e séance.

5e séance

Envoi aux angles : voir 3e séance.

Jeu : explication des règles et jeu. (cf. règles)

Remarque : aller le plus tôt possible vers un auto arbitrage avec un joueur arbitre de jeu et un joueur arbitre à la table de marque.